1987 – 1992

Dans les années 70 et 80, les grues à tour étaient efficaces mais manquaient de mobilité et de capacité. C’est ce qui a inspiré Spierings dans le développement d’une grue à tour mobile et ergonomique, montée sur un camion compact et pouvant être assemblée et démontée environ 15 000 fois. Cette grue efficace serait tout aussi mobile que la grue télescopique classique, et équipée d’un système hydraulique automatisant entièrement le montage et le démontage de la grue.

Lorsque Spierings a été fondée en 1987, son activité principale était la maintenance et la révision des grues existantes. Très vite, Spierings construit sa première grue, le modèle SK345-AT3, qui bénéficie de toute l’expérience acquise sur les autres grues. Grâce au travail acharné de ses équipes, la société se développe et acquiert une solide réputation.

1993 - 1999

Pendant les années 1990, Spierings poursuit son développement. C’est ainsi que Leo et Tiny Spierings, partis d’une start-up, ont créé une entreprise à part entière qui s’est peu à peu fait un nom aux Pays-Bas et à l’étranger. De nouvelles grues voient le jour : la SK477-AT4 en 1993, la SK365-AT3 en 1995, puis la SK598-AT5 en 1998, qui se sont avérées être la percée internationale de Spierings. À la fin des années 1990, Spierings compte plus de 60 employés et se sent à l’étroit dans ses locaux de la zone industrielle Kantsingel, à Oss.

2000 - 2003

En 2000, Spierings déménage dans son usine nouvellement construite rue Merwedestraat à Oss. Tiny Spierings décède subitement en 2001. L’entreprise poursuit le développement et la production d’une nouvelle grue, la SK1265-AT6 Mighty Tiny, baptisée ainsi en hommage à Tiny, dont le rayon d’action est encore inégalé, soit 60 mètres.

2004 - 2010

Pour répondre à la forte demande de grues à tour mobiles, l’usine s’étend encore et ajoute deux immenses halls. Quatre nouveaux modèles sont également lancés au cours de cette période : la SK498-AT4, la SK599-AT5, la SK2400-AT7 et la SK2400-R. En développant ces grues, l’entreprise optimise la facilité d’utilisation des grues et automatise entièrement le processus d’assemblage des grues. Le premier prototype de la City Boy est présenté au salon Bauma 2010. Il s’agit de la première grue à tour mobile à trois essieux avec un camion entièrement électrique et un entraînement hybride dans la grue.

2011 – 2014

Depuis 2011, les exportations sont en constante augmentation et constituent désormais l’essentiel des ventes. L’entreprise continue d’accroître sa part de marché à l’étranger, la technologie hybride jouant un rôle de plus en plus important dans le développement des grues Spierings.

2015 à aujourd'hui

En 2015, la SK597-AT4, la quatrième génération de la grue à tour hydraulique mobile à quatre essieux de Spierings, a été lancée. La flèche à quatre sections de la SK597-AT4 mesure 48 mètres de long. À l’automne 2017, Spierings a célébré son 30e anniversaire avec le Spierings Summit. C’est à cette occasion que la SK487-AT3 City Boy a été présentée, et il a été officiellement annoncé que le neveu Koos Spierings avait récemment repris les actions. Leo joue toujours un rôle actif en tant que PDG et se concentre entièrement sur l’ingénierie et le développement. La 1 000e grue Spierings est sortie de la ligne de production d’Oss à l’été 2018.

Histoire montrée dans un film